Les années 50 adoucissent Liam Gallagher

Musique

Il aura fallu plus de deux décennies à Liam Gallagher (pilier d’Oasis aux côtés de son frère Noel) pour se défaire de l’étiquette de « bad boy » de la Britpop. Sans se soucier des controverses du passé, le musicien célèbre son 50e anniversaire, qu’il fête ce mercredi, avec un voyage en famille sur la paisible île de Mustique dans les Caraïbes.

L’ex-vocaliste du groupe emblématique de Manchester – une icône du XXe siècle qui s’est dissoute en 2009 en raison de querelles irréconciliables avec Noel – a fait un voyage en famille sur l’île de Mustique, dans les Caraïbes. célèbre son anniversaire par des vacances idylliques entouré d’amisLes médias britanniques ont rapporté qu’il fêtera son anniversaire avec ses amis, sa fiancée Debbie Gwyther et ses enfants Molly, Gene et Lennon.

Gallagher, qui le 27 mai a sorti « C’mon You Know ».son meilleur travail en solo pour les critiques, a dépensé la somme énorme de 30 000 livres sterling (environ 34 258 euros) en Location d’un manoir luxueux avec sa propre plage à Mustique. pour marquer son demi-siècle de vie.

Les tabloïds ne cachent pas leur étonnement devant le type de célébration « tranquille » et luxueuse choisie par la personne en question. enfant terrible » notoire des années 90, et l’artiste le plus marginal de la scène nationale espagnole.ainsi qu’une source inépuisable de titres provocateurs sur l’ivresse, les bagarres et les explosions de colère.

Dans une récente interview accordée au Sunday Times, il a été noté que, malgré le fait que le musicien continue d’interjeter un juron tous les six mots, mais son tempérament semble s’être adouci avec l’âge.

Lire aussi:  Robbie Williams fait une performance surprise à Ibiza

Rédacteur (Agences)