sam. Nov 26th, 2022

Petrolul Ploiesti a battu Rapid 1-0 dans le derby de la 5ème étape de la Superliga.

Le but a été marqué par Gheorghe Grozav à la 23e minute. Le ballon a été botté de l’extérieur de la surface, mais le gardien du Rapid, Horațiu Moldovan, a pu le garder dans le filet.

L’entraîneur Adrian Mutu et les joueurs de Giulești ont commenté le match de samedi soir au stade « Ilie Oană » de Ploiești.

Mutu et Săpunaru, bouclier autour de Horațiu Moldovan !

Petrolul a remporté sa deuxième victoire consécutive et est passé de la 11e à la 7e place du classement avec sept points.

Le Rapid reste à la deuxième place, avec neuf points, au moins jusqu’à la fin des derniers matches de l’étape.

« Nous avons perdu, nous restons avec zéro point, mais avec une évolution cohérente. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à marquer. Il est inutile que je dise ce qui est arrivé à la Moldavie. C’est arrivé, il reste le meilleur du pays. Je pense que nous avons été agressifs, nous avons dominé tout le match, nous avons eu des occasions de marquer. Pour une équipe qui défend à 10 devant la boîte. Je vois le football d’une manière différente, mais avec des équipes comme celle-ci, la fin justifie les moyens », a déclaré Adrian Mutu après le match.

Le leader du Rapid sur le terrain, Cristi Săpunaru, a déclaré : « Que puis-je dire ? Une défaite imméritée, ils ont défendu pendant 90 minutes. Si nous avons joué 3 jours, ils ont défendu 3 jours. Non pas que cela m’ait dérangé, mais nous avons perdu quand ils ont eu la moitié d’une chance… Toute l’équipe est derrière Horațiu, avec le sfaff, avec les supporters, avec tout le monde. Il a laissé tomber la balle, ça arrive. Tu ne te souviens pas quand il nous a sauvés lors de nombreux matchs ? »

Lire aussi:  Un transfert rapide et de dernière minute ! Kevin Luckassen a signé pour une saison !

Huile : Vîlceanu – Meijers, Tamaș, Huja – Pashov, Tavarez, Seto (Cebotaru ’54), Țicu – Cioiu (Măzărache ’61), Ivanovski (Irobiso ’87), Grozav (Dumitriu ’86). Coach : Nicolae Constantin

Rapid : Moldavie – Junior Morais, Săpunaru, Iacob, Ștefan – Kait (Albu ’70), Crepuljia – Sefer (Pănoiu ’55), Ciobanu (Ioniță ’55), Papeau (Mățan ’70) – Dugandzic. Entraîneur : Adrian Mutu

Arbitre : Cătălin Popa (Pitești) ; arbitres assistants : Daniel Mitruți (Craiova), Romică Bîrdeș (Pitești) ; quatrième arbitre : Iulian Călin (Ștefănești)

Arbitre vidéo : Adrian Viorel Cojocaru (Galați) ; arbitre vidéo assistant : Marius Cristian Marchidanu (Brăila)

Observateurs : Liviu Ciubotariu (Galați) – CCA, Romulus Chihaia (Bucarest) – LPF.