Alin Petrache admet : « Le ministre Novak a confirmé que nous allions reprendre le stade national de rugby de l’Arcul de Triumf à titre gratuit pendant 49 ans ».

Sport

Alin Petrache, président de la Fédération de rugby, confirme que l’arène de Bucarest fera son retour dans le circuit des sports de balle ovale.

On sait que le ministère des Sports voulait mettre la main sur cette base, qui appartenait de droit à la FR Rugby et qui a cédé le terrain à la Société nationale d’investissement pour une modernisation avant l’Euro 2020.

Pour expliquer exactement ce qui s’est passé dans le rugby récemment, Alin Petrache a fait des déclarations à Prosport.

Alin Petrache admet : « Le ministre Novak a confirmé que nous allons reprendre le stade national de rugby de l’Arcul de Triumf à titre gratuit pendant 49 ans ».

Lors de l’une d’entre elles, l’ancien international admet avoir eu une réunion avec Eduard Novak et avoir… a promis d’accepter le transfert de la base FR Rugbyune concession gratuite pendant 49 ans. Cela signifie qu’aucun football ne sera joué ici.

« Parce que l’Assemblée générale est l’organe de tutelle de la Fédération roumaine de rugby, qui doit donner son accord à toutes les décisions concernant la fédération. Nous sommes très reconnaissants envers le vice-premier ministre, Kelemen Hunor, et le ministre, Eduard Novak, pour leur soutien au rugby roumain.

Le 29 août, nous avons assisté à une réunion officielle au ministère des sports, où le ministre a confirmé que nous récupérerons le stade national de rugby de l’Arcul de Triumf, avec son terrain central et ses terrains d’entraînement, à titre gratuit pendant 49 ans, un droit dont nous disposions avant la modernisation du site et qui était spécifié dans le protocole signé entre le FRR et le ministère des sports.

Lire aussi:  Gigi Becali, message incroyable sur la lutte en Superliga : "Que le Rapid soit champion ! Le reste, soyez en bonne santé"

Aussi, au vu de cette assurance officielle concernant la restitution du stade national de rugby de l’Arcul de Triumf à l’usage du FRR, il était tout naturel de convoquer une Assemblée générale.

Les clubs affiliés sont le cœur et l’âme de la Fédération roumaine de rugby, leur avis est décisif, et la consultation de l’assemblée générale est légalement obligatoire au vu des procédures de retour qui suivront bientôt de la part du ministère », a déclaré Alin Petrache.