CFR Cluj – Sivasspor, 0-1, en phase de groupe de la Conference League ! Dan Petrescu : « C’était le moment clé du match ! Que puis-je dire à l’arbitre ? »

Sport

Le CFR Cluj a été battu par Sivasspor, 0-1, dans un match du groupe G de la Conference League. L’unique but a été marqué par Max-Alain Gradel à la 28e minute sur un penalty.

Le CFR a fait match nul 1-1 avec le FC Ballkani lors du match aller au Kosovo, l’égalisation ayant été inscrite à la 90+1 minute. Mais aujourd’hui, ils ont été surclassés par une équipe qui n’avait que cinq réserves à Cluj, dont deux gardiens de but.

La plus grosse occasion du CFR Cluj est survenue à la 25e minute sur un corner de Deac : Yeboah a touché la barre et Muhar a passé la tête au-dessus, mais Charisis a écarté le danger.

CFR Cluj – Sivasspor, 0-1, en phase de groupe de la Conference League ! Dan Petrescu a tonné

À la fin du match, les supporters ont exigé la démission de l’entraîneur Dan Petrescu.

Le CFR Cluj est dernier du groupe et affrontera le Slavia Prague à l’extérieur et à domicile les 6 et 13 octobre respectivement.

Dans l’autre match de groupe, le Slavia Prague a battu le FC Ballkani 3-2.

Voici les équipes :

CFR Cluj : 1. Simone Scuffet – 4. Cristian Manea (47. Christopher Braun, 78), 44. Yuri Matias, 3. Andrei Burcă, 45 ans. Mario Camora (capitaine) – 21. Bismark Adjei-Boateng ( 99. Sergiu Buș, 78), 73. Karlo Muhar – 15. Emmanuel Yeboah, 10. Ciprian Deac (37. Mihai Bordeianu, 56), 11. Claudiu Petrila (7. Adrian Păun, 56) – 32. Rangelo Janga (9. Cephas Malele, 69). Entraîneur : Dan Petrescu.
Réserves non utilisées : 34. Cristian Balgrădean – 2. Karlo Brucic, 6. Jean-Claude Billong, 8. Roger, 20. Vito Hammershoej-Mistrati, 33. Denis Kolinger, 40 ans. Lovro Cvek.

Lire aussi:  Le boxeur colombien Luis Quiñones est décédé. L'athlète s'est retrouvé dans un état grave à l'hôpital après une bagarre

Sivasspor : 35. Ali Shasal Vural – 2. Murat Paluli, 6. Dimitrios Goutas, 4. Aaron Appindangoye, 3. Ugur Ciftci (capitaine) – 23. Fredrik Ulvestad, 15. Charis Charisis – 26. Ahmed Musa (10. Clinton Njie, 57), 11. Diaa Sabia (96. Mehmet Albayrak, 90+5), 7. Max-Alain Gradel – 19. Karol Angielski (88. Caner Osmanpașa, 83). Entraîneur : Riza Calimbay.
Réserves non utilisées : 16. Baver Kuckar, 25. Muammer Yildirim.

Arbitre : Allard Lindhout ; arbitres assistants : Mario Diks, Erwin Zeinstra ; quatrième arbitre : Joey Kooij (tous originaires des Pays-Bas).
Cartons jaunes : Ugur Ciftci (18), Camora (60), Vural (85), Ulvestad (90), Burcă (90+5).

Dan Petrescu : « C’était le moment clé du match ! Que puis-je dire à l’arbitre ? »

« Nous méritions de gagner, mais le football se joue sur des buts, pas sur ce que vous méritez. Nous avons eu 25 tirs, 7-0 sur les corners, nous avons dominé, nous avons marqué. On a marqué ! But évident ! Et ils ont immédiatement obtenu une pénalité. Quand Dieu ou qui que ce soit le veut, si c’était VAR, c’était clair !

Et au moins deux pénalités. Je ne comprends pas comment, à ce niveau, nous n’avons pas de ligne de but. C’est très simple, l’arbitre l’a sur l’horloge et on lui dit. C’était le moment clé du match. On donnait un but et ils n’obtenaient pas d’autres pénalités. Je ne peux pas reprocher aux garçons, un adversaire avec 9 joueurs de l’équipe nationale sur le terrain, vous pouviez voir que c’étaient de très bons joueurs, ils sont venus ici pour donner leur maximum. Les joueurs méritaient mieux. Je savais que je n’avais pas beaucoup de chance aux penalties.

Lire aussi:  Le Real Madrid a remporté la Supercoupe d'Europe pour la cinquième fois ! Qui a marqué pour l'équipe de Carlo Ancelotti

Que puis-je dire à l’arbitre ? Je crois savoir que d’autres lui ont dit que c’était un but. De plus, c’était un penalty très clair, une faute plus claire que ça n’est pas possible. En seconde période, même chose pour Malele et Yeboah. Je ne m’attendais pas à un match facile pour le Slavia, Ballkani est une bonne équipe. Malheureusement pour nous, c’est une défaite qui n’aurait pas dû arriver, d’autant plus que nous ne méritions pas de perdre. Nous allons essayer de gagner les prochains matches, mais il est clair que le Slavia est le favori pour remporter le groupe, voire la compétition. Peut-être aurons-nous de la chance avec eux », a déclaré Dan Petrescu, selon sport.ro.