Incidents à la fin du match U Craiova 1948 – Rapid : Cristi Săpunaru s’est battu | VIDEO

Sport

Le FCU Craiova a battu le Rapid samedi sur le score de 1-0 à domicile, dans un match comptant pour la dixième journée de la Superliga.

Le seul but du match à Bania a été marqué par Sekou Sidibe à la 56ème minute après une passe de Gabriel Iancu.

Dans un premier temps, le but a été refusé par l’arbitre Marian Barbu pour cause de hors-jeu, mais la décision a été annulée après consultation de la VAR.

La tension qui régnait pendant le match a « explosé » à la fin de la partie, et les Rapidiistas ont pété les plombs, provoqués aussi par les rivaux qui venaient de gagner.

Le match s’est terminé par des poings et des coups de poing ! Cristi Săpunaru sous les projecteurs

ProSport a rapporté sur le fait que le leader du Rapid Cristi Săpunaru a quelque chose à partager avec le supporter du FC U Craiova surnommé Poștașu’.

Sur les images postées, vous pouvez voir comment Săpunaru perd son sang-froid et tente de tendre la main pour se battre avec quelqu’un, mais est arrêté à temps par ses collègues et quelques Olteni.

Le Rapid reste en tête du classementavec 21 points, jusqu’à la fin des matchs restants de la 10ème ronde, tandis que le FCU Craiova 1948 grimpe de la 11ème à la 6ème place après la victoire de samedi.

En ce qui me concerne, tout cela était prémédité. J’espère que tout va s’arranger. Pour que les gens puissent voir ce qui s’est passé… J’ai toutes les séquences, pas les mensonges des vidéos coupées et tout ça.
Cristian Săpunaru pour Prosport

Personne n’a frappé Săpunaru, il a frappé ce garçon, qui est un ami et un proche de moi ! J’ai donc été informé que Săpunaru courait après un certain partisan nommé Poștașu.
Adrian Mititelu, propriétaire de U Craiova 1948

Comment s’est déroulée la répartition des deux équipes ?

FCU CRAIOVA : R. Popa – R. Negru, Duarte, Papadopoulos, Huyghebaert (Enache 21) – Van Durmen, Vl. Achim – Sidibe (Paramatti 83), Baeten (Bauza 54), Bahassa – Iancu (Marquet 83). ENTRAÎNEUR : Marius Croitoru

Lire aussi:  Au revoir, M. Parfait ! Roger Federer, le tennis pour l'histoire. Larmes, émotions et applaudissements lors de sa dernière FEDAL. "C'était toujours ce que je voulais, avec les gars de l'équipe mondiale" (COLLECTION PICTURES)

RAPID : H. Moldovan – Onea, Săpunaru, Dr. Grigore, Junior Morais – Kait (Papeau 80), Al. Albu (Crepulja 70), Al. Ioniță II – Sefer (Pănoiu 70), Dugandzic, Mățan (Costache 46). ENTRAÎNEUR : Adrian Mutu

  • Cartons jaunes : R. Popa 29, Baeten 39, Marquet 90, van Durmen 90+3
  • Carton rouge : A. Ionita (Rapid) 31
  • Arbitres : Marian Barbu – Andrei Constantinescu, Stelian Slabu – Cătălin Popa