mer. Nov 30th, 2022

Incident incroyable lors d’un match de Ligue des champions impliquant l’équipe ukrainienne du Dinamo Kiev : des supporters de Fenerbahçe ont scandé le nom du président russe Vladimir Poutine pendant plusieurs dizaines de secondes.

Tout a commencé par un 1-0 pour les hôtes, alors que les supporters de Fenerbahçe pensaient qu’ils étaient qualifiés. La référence était clairement à la guerre en Ukraine dans le but avoué d’offenser les joueurs de l’équipe de Kiev.

Les réseaux sociaux ont explosé immédiatement après le match, sanctionnant l’attitude des supporters d’Istanbul.

« Les fans de Fenerbahçe ont crié le nom de Vladimit Poutine aujourd’hui. C’est dégoûtant, embarrassant, d’utiliser une telle tragédie. Mais attention ! Tout comme Fener a perdu aujourd’hui, Poutine aussi », ont écrit les supporters.

Les fans de Fenerbahçe ont scandé le nom de Vladimir Poutine pour insulter leurs rivaux. Les Ukrainiens se sont qualifiés

Le Dinamo Kiev, entraîné par le Roumain Mircea Lucescu, s’est qualifié pour le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions après une victoire 2-1 sur Fenerbahçe après prolongation, mercredi soir à Istanbul.

Après un match nul 0-0 à domicile (à Lodz, Pologne), le Dinamo Kiev a réussi à s’imposer à l’extérieur, avec des buts marqués par Vitali Buialski (57) et Oleksandr Karavaev (114), entré à la 91e minute. But de Attila Szalai (89) pour Fener.

Lire aussi:  Trois sur trois, allez-y ! Superliga, victoires consécutives en Ligue de Conférence : FCSB, Craiova et Sepsi Sf. Gheorghe ont obtenu une qualification spectaculaire pour le prochain tour.

Au troisième tour préliminaire, le Dinamo Kiev affrontera le Sturm Graz (Autriche).

J’essaie de faire mon devoir d’homme, de ne pas les laisser dans une situation difficile. Je n’ai pas tenu compte de la malice de l’Ukraine, que je quitterais en laissant l’équipe en plan. Il y a beaucoup de gens qui parlent comme ça pour être de bonne humeur, mais tu sais qu’il y en a beaucoup en Roumanie aussi…
Mircea Lucescu

Le propriétaire du Dynamo Kiev, Igor Surkis, a démenti les informations selon lesquelles l’entraîneur Mircea Lucescu souhaiterait quitter l’équipe.

« Je ne sais pas ce qui est écrit dans la presse, et cela n’a pas été discuté. Il a un contrat jusqu’en 2024, il veut travailler. L’idée des matchs de charité était la sienne et je pense qu’elle était très juste », a déclaré M. Surkis, selon les médias de Kiev.