Mondial-2022 : le Canada décroche son deuxième billet, 36 ans après sa première Coupe du Monde — ChalonSurBlog

Sport

Le Canada va retrouver la Coupe du monde de football, trente-six ans après sa dernière participation. Grâce à sa victoire (4-0) face à la Jamaïque, dimanche à Toronto, l’équipe nord-américaine a obtenu sa qualification pour le Mondial organisé au Qatar lors de l’avant-dernière journée des qualification de la zone Concacaf. 
Le Canada va participer au deuxième Mondial de football de son histoire. Trente-six ans après leur première apparition en Coupe du Monde, les « Canucks » ont obtenu, dimanche 27 mars, leur ticket pour la compétition organisée au Qatar en battant la Jamaïque sur le score de 4 à 0, lors de l’avant-dernière journée des qualification de la zone Concacaf.

À une journée de la fin des éliminatoires, les Canadiens sont assurés de finir à l’une des trois premières places du classement, qui ouvrent la voie à une accession directe. Ils ne peuvent plus être rattrapés par le quatrième, le Costa Rica qui s’est imposé (2 à 1) au Salvador. 
« Nous avons traversé des moments difficiles. Mais j’ai un groupe de joueurs incroyables. Et nous avons du talent. Je suis simplement heureux pour ces gars. Quand j’ai pris les rênes de l’équipe et que j’ai dit ‘On va se qualifier pour la Coupe du Monde’. Je ne pense pas que beaucoup m’aient cru », a réagi le sélectionneur John Herdman.

« Le Canada est une nation de football et nous ferions mieux d’y croire. Nous allons continuer à avancer. Nous ne faisons que commencer », a-t-il ajouté.

Une seconde participation
Frustrés d’avoir manqué le coche jeudi au Costa Rica, où ils ont concédé leur premier revers de cette phase (1-0), ils ont mis un point d’honneur à finir le travail par un feu d’artifice, devant leur public chauffé à blanc dans le froid encore glacial de l’Ontario.

Lire aussi:  Apparition surprise de l'acteur Tom Hardy à un championnat d'arts martiaux, où il a remporté la médaille d'or.

L’attaquant Cyle Larin, trouvé dans la surface par le milieu de terrain Stephen Eustaquio, a ouvert le score dès la 13e minute, faisant exploser de joie près de 30 000 doudounes et bonnets rouges. Les occasions de but se sont alors multipliées, Larin, Jonathan David et Tajon Buchanon, manquant de précision dans le dernier geste. Ce dernier a tout de même doublé la marque avant la pause, à la réception d’un centre mal renvoyé par la défense adverse.

Au retour des vestiaires, David, l’attaquant de Lille (L1) a encore manqué de précision après un service idéal de Larin (49e), puis le Canada a légèrement levé le pied, afin d’inutilement se faire contrer en voulant marquer plus.

John Herdman a alors fait entrer du sang neuf pour que les remplaçants participent à la fête, et Junior Hoilett a ajouté le troisième but d’un pointu après une passe de Buchanon (82e). Puis, le Jamaïcain a donné encore plus d’allure au score, en marquant contre son camp (88e).

Un nul suffisait aux Canadiens pour se qualifier pour leur seconde Coupe du monde, après celle disputée au Mexique en 1986. Lors de cette compétition, ils avaient hérité du groupe C composé de la France, de l’URSS et de la Hongrie. Après avoir perdu contre les Bleus lors de leur premier match (0-1), ils avaient aussi été battus par la Hongrie (2-0) et l’URSS (2-0). L’équipe du Canada avait quitté la compétition après la phase de poules sans avoir marqué le moindre but, et en ayant encaissé cinq.