mer. Nov 30th, 2022

Gigi Becali a annoncé que Toni Petrea a quitté FCSB. Nicolae Dică est désormais le favori pour reprendre le poste d’entraîneur des Red-and-Blacks.

Le directeur général du FCSB, Mihai Stoica, a annoncé que l’entraîneur de 47 ans voulait provoquer un choc dans l’équipe et a annoncé sa décision immédiatement après la défaite dans le derby contre le Rapid, 0-2.

FCSB a été battu par Rapid, 2-0. L’équipe entraînée par Toni Petrea a également perdu au match aller du 2ème tour préliminaire de la Conference League, 0-1 contre Saburtalo Tbilisi.

Pourquoi Toni Petrea a quitté FCSB ! Mihai Stoica a révélé :  » Il me l’a dit sur le coach ! J’ai une théorie sur ce qui s’est passé »

Au premier tour de la Superliga, le FCSB a fait match nul avec le nouveau promu Universitatea Cluj, 1-1.

Le match retour contre Saburtalo Tbilisi aura lieu jeudi à 20h30 à l’Arena Națională.

« Hier, après le match du Rapid, dans le bus, il m’a dit qu’il voulait partir. Je lui ai dit calmement, nous avons parlé dans le froid le matin et il m’a dit que c’était super bien et que c’était mieux comme ça. Il m’a dit que je ferais mieux de partir maintenant parce qu’il pourrait y avoir un choc.

Demain, nous devrions avoir un coach pour que nous puissions avoir un choc. Quand il n’y a pas de coach, il n’y a rien de bénéfique. Il a même parlé à Gigi. Je suis vraiment désolé qu’il parte, car l’équipe avec lui a peut-être joué le meilleur football de ces dernières années. Nous nous exprimions très correctement, je parle d’il y a deux mois. J’ai une théorie sur ce qui s’est passé. Ma théorie est que ce but contre Voluntari nous a causé » a déclaré Mihai Stoica à OrangeSport.

Lire aussi:  Les champions du monde de snooker se décident à Bucarest, à la table considérée comme la "Ferrari" du sport

« Les gens se préparaient pour la finale du championnat, nous étions en confiance, ce but marqué sur un hors-jeu nous a déstabilisés. Le match contre le CFR n’avait plus d’importance et je ne trouve pas d’autre explication au fait que les joueurs n’ont plus confiance. Nous avons peut-être aussi eu tort après le match contre l’U Cluj, nous avons été virulents dans la presse, nous n’aurions peut-être pas dû être aussi sévères.

L’année dernière, après le match du Rapid, il y a eu le premier changement d’entraîneur et les choses se sont bien passées. Maintenant, le changement d’entraîneur arrive plus tôt, mais il ne met pas en péril le parcours européen. Oui, il a senti qu’il ne pouvait plus rien faire. C’est exactement comme ça qu’il a raisonné, qu’il ne pense plus pouvoir changer leur état, que c’est l’état qui compte, rien d’autre », a ajouté le fonctionnaire de la DGCCRF.