Qu’est-il arrivé à Poștașu, le supporter du FC U qui est entré en conflit avec Săpunaru. « Je suis choqué ! Ils ne reçoivent aucune sanction ? »

Sport

Le FCU Craiova a battu le Rapid, 1-0, lors de la dixième journée de la Superleague, le match étant joué au stade municipal de Targu Jiu. Plusieurs conflits s’y sont déroulés, l’un d’eux opposant le capitaine du Rapid, Cristi Săpunaru, à un supporter connu de l’équipe d’Oltene, surnommé Poștașu.

Ovidiu Mihăilescu, surnommé Poștașu, a reçu une interdiction de stade d’un an de la part de la gendarmerie.

Que s’est-il passé au FC U – Rapid ?

Qu’est-il arrivé à Poștașu, le supporter du FC U qui s’est battu avec Săpunaru. « Je suis choqué ! Ils ne reçoivent aucune sanction ? »

Après les incidents du match, le directeur général du FCSB Mihai Stoica a critiqué Cristi Săpunaru, qui a eu une réplique appropriée.

« C’est vrai. J’ai reçu le papier de la gendarmerie et je suis choqué. J’ai été banni des stades pendant un an parce que j’étais connu pour avoir lancé des crachats sur les joueurs du Rapid. Oui, vous avez bien entendu. On dit que j’ai jeté de la salive. C’est écrit sur le papier. J’admets avoir craché et aucune preuve vidéo n’est nécessaire, mais je l’ai fait après avoir été craché par Săpunaru. Sur les images, on peut voir Săpunaru cracher, mais aussi un autre joueur de Rapid. Ils ne reçoivent aucune sanction ?

Les images de ces deux footballeurs ne sont pas vues par les gendarmes ? Gendarmes, mais à Severin vous ne prenez aucune mesure après ce qui s’est passé là-bas lors du match entre le CSU et Farul ? On dit que le fils du chef de la gendarmerie de Craiova est employé au CSU. C’est ce qu’on m’a dit. On dit que ce garçon est un commerçant du CSU, et c’est lui qui a voulu voler une bannière Farul sur la clôture et c’est lui que l’on voit sur les photos en train de donner des coups de pied à un fan de Farul.

Lire aussi:  Marius Croitoru, des "piqûres" pour Petrolul ! " Un opéra : la mort du football en plusieurs actes ". Je me sentirais embarrassé"

Vous n’entreprenez aucune action avec lui ? Il n’y a pas eu de problèmes d’organisation ? Comment la justice est-elle divisée en Roumanie ? J’aimerais voir si les commissions prendront des sanctions sévères à l’encontre de Săpunaru, que l’on voit sur les images malmener un policier, cracher sur les supporters et vouloir se battre avec moi, se battre avec les gens dans les vestiaires ! Messieurs les gendarmes, sur la séquence vidéo, vous pouvez clairement voir comment Săpunaru intimide un homme en service. Que me serait-il arrivé si j’avais fait une telle chose ? Ce n’est pas possible », a déclaré « Postman » pour ProSport.