Steaua et Dinamo, des amendes totalisant plus de 100.000 lei après les violences à l’arène nationale ! Les deux équipes qui ne peuvent pas accueillir de matchs à domicile

Sport

Les clubs du Steaua et du Dinamo ont été sanctionnés vendredi par la commission de discipline de la Fédération roumaine de football d’une interdiction d’organiser respectivement quatre et deux matchs à domicile.

Suite aux violences survenues lors du match entre les deux équipes de Ligue 2, la commission a également décidé d’infliger des sanctions sportives.

Le CSA Steaua exécutera la sanction d’interdiction d’organiser des matchs dans son propre stade pour quatre matchs et a reçu une pénalité sportive de 83 750 lei.

Pour le Dinamo, la décision prévoit une interdiction d’organiser deux matches sur son propre terrain et une sanction sportive de 15 000 lei.

Que dit le règlement ?

Voici la décision dans son intégralité :

« En vertu de l’article 82/ 2 et 3/a et c en liaison avec l’article 83/2/d, le club sportif de l’armée Steaua est sanctionné d’une pénalité sportive de 22 500 lei. En vertu de l’art. 82/2 et 3/b en relation avec l’art. 83/2/c avec application de l’art. 54 alinéas 2 et 4 du RD, le Club Sportiv al Armatei Steaua est sanctionné d’une pénalité sportive de 11.250 lei et d’une interdiction d’organiser des matchs dans son propre stade pendant 4 (quatre) matchs. Conformément à l’article 82/ 2 et 3/ f en relation avec l’article 83/2/ g de l’AR,

Le Club Sportiv al Armatei Steaua est sanctionné d’une pénalité sportive de 50.000 lei. Conformément aux dispositions de l’art. 45/3 du RD, le Club Sportiv al Armatei Steaua exécutera la sanction d’interdiction d’organisation de jeux dans son propre stade pour 4 (quatre) jeux et la pénalité sportive de 83.750 lei », lit-on dans la décision de la commission.

Lire aussi:  Un footballeur américain est mort quelques jours après avoir été battu sur le terrain par plusieurs joueurs et spectateurs adverses. La raison de cette bagarre fatale est incroyable.

« En vertu des articles 82/1 et 3/a et c visés à l’article 83/2/d du RD, le SC Dinamo 1948 SA est sanctionné d’une pénalité sportive de 10 000 lei. En vertu de l’art. 82/1 et 3/b en relation avec l’art. 83/2/c avec application de l’art. 54, alinéas 2 et 4 du RD, le SC Dinamo 1948 SA est sanctionné d’une pénalité sportive de 5000 lei et d’une interdiction d’organiser des matchs dans son propre stade pendant 2 (deux) matchs.

Conformément aux dispositions de l’art. 45/3 du RD, le club Dinamo 1948 SA exécutera la sanction d’interdiction d’organiser des matchs dans son propre stade pour 2 (deux) matchs et la pénalité sportive de 15.000 lei », précise la source citée.

Que s’est-il passé lors du match ?

Le CSA Steaua a remporté le match contre le Dinamo, 2-1.vendredi dernier à l’Arena Națională dans le cadre du sixième tour du Ligue 2 Maison de paris.

Près d’une heure avant le coup d’envoi, des incidents ont éclaté dans les tribunes, des supporters des deux équipes jetant divers objets sur les supporters adverses. Plusieurs supporters ont été évacués.

Le match a débuté avec un retard d’environ sept minutes dû à des matériaux pyrotechniques lancés par des supporters.

La Direction générale des gendarmes de la municipalité de Bucarest a annoncé qu’après le match, 75 amendes ont été infligées, pour un total de 125 050 lei.