Superleague, divisée en deux camps ! Le chef des arbitres défend Istvan Kovacs, beaucoup voient un résultat biaisé dans le derby de Craiova. « Les VARs lui ont dit de ne pas donner de penalty, mais il ne voulait pas le faire ».

Sport

Kyros Vassaras, président de la Commission centrale des arbitres, a déclaré dans un communiqué publié sur le site officiel de la FRF que le deuxième penalty reçu par Universitatea Craiova lors du match de dimanche soir a été correctement accordé.

Le Grec a annoncé qu’il allait se plaindre à la Commission disciplinaire des accusations infondées de la direction de FCU Craiova 1948.

« Suite aux contrôles effectués, il a été constaté que le protocole VAR a été correctement appliqué lors de la scène en question.

L’arbitre avait accordé le penalty en voyant un contact de la main, loin du corps et dans une position non naturelle, et l’arbitre VAR, qui a examiné les images de tous les angles de caméra disponibles, a confirmé sa décision.

La CCA considère comme infondées les attaques lancées dans les médias par les responsables du club U Craiova 1948 et va saisir les commissions compétentes », a déclaré M. Vassaras dans le communiqué de presse cité lundi.

Que dit Adrian Mititelu à propos d’Istvan Kovacs ?

Après la défaite de dimanche soir contre l’Universitatea Craiova, le financier du club FC U Craiova 1948Adrian Mititelu, a accusé la brigade des arbitres d’avoir influencé le résultat final.

Il a écrit sur sa page Facebook personnelle que l’arbitre Istvan Kovacs avait gâché le résultat en accordant le deuxième penalty aux adversaires.

« Résultat biaisé ! Les choses se compliquent ! J’ai l’information que l’arbitre VAR a dit à Kovacs que Bahassa n’a pas touché le ballon avec sa main, donc ce n’était pas un penalty ! Bien qu’il ait été averti, Kovacs l’a complètement ignoré », a écrit Mititelu sur le site de médias sociaux.

Lire aussi:  Simona Halep joue à 22h à Washington ! Décision de dernière minute : elle a renvoyé son préparateur physique

L’arbitre Istvan Kovacs a accordé un penalty dans le temps additionnel de la première mi-temps pour une faute commise par Yassine Bahassa, transformé ensuite par Sergiu Hanca.

Quant aux buts concédés, je pense que M. Kovacs a accordé un penalty erroné. La VAR ne sert à rien, mais si je me trompe, je m’excuse auprès de M. Istvan Kovacs (Marius Croitoru).

Universitatea Craiova a battu FC U 1948 Craiova avec le score de 2-1 (2-0), dimanche soir, dans un match à l’extérieur, dans le quatrième tour de la Superliga.

« Il ne l’a pas fait pour aider Rotaru, il l’a fait parce qu’il est sorti un peu du sol ».

Adrian Mititelu est convaincu que le défenseur central n’a pas voulu revenir sur sa décision car il aurait marché sur son ego.

« Au début, je ne voulais pas faire de commentaire, mais plus tard, lorsque j’ai commencé à voir ce qui s’est passé et que j’ai également reçu les informations, qui sont 100% vraies, je devais le faire. Les VARs lui ont dit de ne pas donner le penalty, mais il ne voulait pas le faire.

Ce garçon qui est devenu le grand arbitre de l’Europe, l’important est qu’il soit parfait, sans erreur. Si le VAR dit qu’il n’y a pas de penalty, vous ne l’écoutez pas non plus ? S’il avait vu la phase, il aurait changé la décision, et le grand arbitre qui va au Qatar n’a pas voulu faire ça.

Il ne l’a pas fait pour aider Rotaru, il l’a fait parce qu’il a pu décoller un peu du sol. Je l’ai vu marcher dans le stade maintenant, je le pensais différent, il est bon, mais il était bon pour Rotaru hier soir. Toutes les erreurs sont contre nous, et pour nous ces décisions incorrectes comptent. Si même avec la VAR nous n’avons pas les mêmes chances… », a déclaré Adrian Mititelu sur Pro Arena.

Lire aussi:  La première pour Ana Bogdan. Joueuse de tennis roumaine en finale d'un tournoi WTA. Qui affrontera-t-elle pour remporter le trophée ?