sam. Nov 26th, 2022

La soprano chantera en français et en arabe ce samedi soir à Bédarieux (Hérault) accompagnée par la jeune harpiste Zoé Buyck.

Depuis quelques mois, la grande soprano libanaise Nadine Nassar parcourt l’Europe pour apporter son soutien à son pays dévasté. De passage dans la région de Montpellier, elle se produit en concert ce samedi 19 février dans l’église Saint Louis de Bédarieux pour un duo voix et harpe avec la jeune prodige Zoé Buyck.

Un concert solidaire dont les recettes seront reversées aux écoles de musique de Beyrouth. Face à la nature des collines héraultaises qui ressemblent un peu à celles de son Liban natal, Nadine Nassar évoque une situation devenue intenable pour le peuple libanais meurtri. À la gigantesque explosion sur le port de Beyrouth du 4 août 2020, ayant fait plus de 200 morts et 6 500 blessés, s’ajoute une profonde crise économique et sociale. « Il y a eu le corona, l’explosion, la corruption des politiciens, le pays est comme un enfant qui n’est pas éduqué », constate la musicienne.

Gardien du temple de la culture musicale classique et orientale, le Conservatoire du Liban, presque centenaire, a su montrer au monde une résilience remarquable, en poursuivant les concerts de ses deux orchestres et en formant gratuitement des élèves musiciens.

Malgré la crise multiforme, 5 600 élèves sont inscrits aujourd’hui dans les différentes branches du Conservatoire. Mais aujourd’hui, ils ont besoin de leur outil de travail. C’est dans ce sens que l’action de Nadine Nassar est précieuse. « J’ai déjà fait des concerts en Pologne et en Belgique qui nous ont permis de récolter de l’argent et une fondation nous a offert vingt instruments à vent mais il nous manque encore des instruments de musique », explique la chanteuse lyrique.

Lire aussi:  "Le Chêne" en salles mercredi : comment Laurent Charbonnier a magnifié l'arbre, personnage principal de son dernier documentaire