mer. Nov 30th, 2022

David Popovici a remporté une nouvelle médaille d’or vendredi après avoir terminé premier de la finale du 50 m nage libre masculin aux Championnats d’Europe juniors.

Le nageur s’est classé premier dans le 50m nage libre avec un temps de 22.16. Le podium a été complété par le Croate Jere Hribar (22.55) et l’Israélien Martin Kartavi (22.57). L’athlète a remporté sa troisième médaille de championnat lors de cette édition, après le relais 4x100m et le 200m nage libre.

La Roumanie était également sur le podium avec Bianca Costea (argent dans le 50m nage libre) et Vlad Stancu (or dans le 1500m nage libre).

Vendredi également, Aissia Prisecariu a terminé sixième (2:14.87) dans la finale du 200m dos. L’or a été remporté par Dora Molnar (2:10.31).

Andra Denisa Gorecki s’est qualifiée pour la finale du 200m papillon avec le cinquième meilleur temps des demi-finales (2:14.59), tandis que Bianca Costea a manqué de peu une place en finale du 100m nage libre (56.16 – la dernière athlète à obtenir un ticket pour la finale a terminé en 56.15).

Avec Vlad Stancu, Ștefan Cozma et Patrick Sebastian Dinu, le champion du monde a également remporté la médaille d’or dans le relais 4x100m, et dans le relais mixte, avec Patrick Sebastian Dinu, Bianca Costea et Rebecca Aimee Diaconescu, la Roumanie a pris la deuxième place.

Dans le 50m nage libre, Popovici a défendu son trophée remporté lors de l’édition de l’année dernière, où il avait également réussi à remporter l’or européen dans l’épreuve junior. Popovici n’a plus qu’une seule épreuve à disputer lors des Championnats d’Europe juniors de natation 2022 à Otopeni : le 100 m nage libre, où il a remporté l’or mondial à Budapest en juin.

Lire aussi:  CSM Bucarest, première victoire dans les groupes de la Ligue des Champions de handball féminin ! Nicușor Dan a soutenu les "tigres" depuis les tribunes.

Pour ses performances exceptionnelles aux Championnats du monde de natation, David Popovici a été décoré par le président roumain Klaus Iohannis de la plus haute distinction offerte par l’État roumain : l’Ordre de l’étoile de Roumanie au rang de chevalier, selon prosport.ro.